crédit photo Yannis Séféroglou

crédit photo Yannis Séféroglou

Depuis toujours, Yannis aime la photo. Il commence par suivre des études cinématographiques et audiovisuelles à Lyon. Mais ces études lui semblent trop abstraites, il a besoin de se confronter à la matière : il anime régulièrement l’atelier photo de la Fac où il s’enferme jusqu’à tard le soir, s’adonnant à des essais de tirage tel un alchimiste passionné dans son laboratoire. C’est ce travail qui lui plaît, il le sait.

Dans la série Tangentes et flux, Yannis Séféroglou montre des paysages urbains, des lieux de vie qui semblent curieusement inhabités, une foule en perpétuel mouvement à la sortie des transports en commun. Il poursuit « l’incongruité », ce qui n’aurait pas dû être là et qu’il saisit au vol presque par hasard : « Il s'agirait, ainsi, d'être à l'affût d'un presque rien, d'un infime point de bascule, d'une voie inédite, d'un équilibre et de la précarité » écrit-il.

Techniquement il aime utiliser l’argentique mais le numérique lui offre tellement de possibilités qu’il s’y adonne également.

Il expose dans des lieux qui accueillent le public afin que vivent ses photos : « je suis tellement heureux que mes photos soient vues », avoue-t-il.

Sans spectateur, pas de photo ni de photographe : le regard du spectateur, s’il est captif d’un instant donné, figé par la photo, peut aussi se projeter dans cette représentation d’une réalité choisie qui fait écho en lui. Et c’est grâce à ce regard que la photo prend vie.

Voyageur dans l’âme, presque comme un reporter, il part au Portugal ou ailleurs pour capter de nouvelles visions avec son objectif et nous les rapporter bientôt, transformées par son regard au travers de l’objectif.

Il ne dédaigne pas non plus l’événementiel, à commencer par les mariages où il peut se fondre dans la fête nuptiale et saisir grâce à son regard l’instant de ce bonheur unique. Il aime ainsi capter cet esprit de famille, ce moment de partage si spécial, dans l’abondance et la générosité qui le réjouissent tant.

Françoise Daudeville

Pour voir ses photos et le contacter :

http://yannisseferoglou.tumblr.com/

 

crédit photo Yannis Séféroglou

crédit photo Yannis Séféroglou

Retour à l'accueil