Communiqué de Presse
Paris, le 21 janvier 2013
PLAN DE LUTTE CONTRE L'EXCLUSION
DES AVANCÉES CONCRÈTES MAIS UNE ATTENTION DE RIGUEUR
Des avancées importantes
ATD Quart Monde salue les avancées de ce plan de lutte contre l'exclusion qui mobilise de nombreux
ministères et les partenaires sociaux.
Le relèvement du plafond permettant d'accéder à la CMU-Complémentaire, les efforts pour permettre
l'accès de tous à une complémentaire santé ou l'augmentation du RSA socle devraient, à terme, modifier
concrètement le budget des familles les plus pauvres. Un point essentiel : l'étude que va mener l'IGAS
sur la faisabilité de changer les procédures pour les suspensions de droit ou de trop-perçu, permettra de
limiter au maximum les périodes où les allocataires ne perçoivent plus aucun revenu.
ATD Quart Monde note avec une grande satisfaction que le gouvernement a entendu les espoirs mis par
les familles dans les institutions éducatives, écoles ou crèches, pour que leurs enfants ne subissent pas
la même vie qu'eux. Faciliter l'accès aux crèches, notamment, aura un double impact: permettre aux
parents de rechercher un emploi mais aussi développer les capacités des enfants concernés, en luttant
contre les inégalités d'accès au savoir et à la culture. L'alliance entre les familles défavorisées et l'école
mentionnée dans ce plan est indispensable à l'heure où se négocie la loi d'orientation sur l'école.
Des points d'attention
On sent une volonté forte de rompre avec la stigmatisation vécue par les personnes subissant la
précarité et de lutter contre le non-recours aux droits. Cependant les modalités indiquées dans le plan
ne permettent pas de comprendre concrètement les moyens mis en place pour une véritable efficacité
de ces avancées. Il est indispensable d'aller plus loin et de rendre condamnables les comportements
discriminant les personnes en situation de précarité.
La participation des personnes en situation de pauvreté à l'élaboration des politiques est clairement
réaffirmée, mais on ne mesure pas quels seront les moyens effectifs mis en place. Il faut se garder d'une
généralisation hâtive et évaluer les dispositifs de participation en place, pour que la participation ne
serve pas à illustrer le propos des penseurs, mais bien à co-construire des propositions.
ATD Quart Monde est heureux que M. Chérèque soit chargé du suivi de ce plan, associé au comité
interministériel de lutte contre l'exclusion et au groupe de personnalités qualifiés. ATD Quart Monde sera
très attentif à la parution chaque année du rapport annuel sur la pauvreté, pour vérifier l'adéquation des
mesures engagées avec la réalité du terrain et en faire un grand rendez-vous citoyen de la lutte contre la
pauvreté.
www.atd-quartmonde.fr
CONTACT PRESSE
Typhaine Cornacchiari
01 42 46 01 69
typhaine@atd-quartmonde.org
twitter.com/ATDQM
facebook.com/ATDQM

Retour à l'accueil